Mau’i, l’île papillon

Mau’i doit son surnom à sa forme qui font penser à des ailes de papillon (Oui oui avec pas mal d’imagination!). On distingue effectivement bien deux côtés très asymétriques: à gauche se trouve les plupart des grands complexes hôteliers avec de magnifiques plages et l’aile droite, beaucoup plus grande, abrite le majestueux volcan Haleakala que l’on voit de loin en arrivant en avion.

OU SE LOGER?

L’île n’est pas immense mais si vous logez à un extrême vous mettrez plus de 2 heures pour aller de l’autre côté. Beaucoup de gens logent vers Lanikaï mais je ne trouve pas cela judicieux si l’on souhaite visiter le Haleakala National Park ou parcourir la route de Hana. Nous avions pris un petit hôtel entre Kihei et Wailea, à l’est de l’aile droite et je vous conseille de faire de même! C’était vraiment super pratique autant pour aller vers Lanikaï que pour faire une randonnée au sommet du volcan. Et en plus de cela, l’aéroport est très facile d’accès par l’autoroute.

Notre hôtel: le Days Inn Oceanfront juste au bord de la magnifique plage de Keawakapu. Très bien avec parking. Pas de petit déjeuner.

LAHAINA
Rien que pour cette petite ville pleine de charme, il faut aller au moins une fois sur la côte Ouest de Mau’i. Dans cette ancienne capitale au temps de Kamehamha, les bâtiments de la Old Town sont tous très colorés et abritent des magasins de souvenirs, des galeries d’art ou des petits restaurants. Et bien sûr, impossible de louper le fameux et majestueux Banyan Tree planté en avril 1873.

 

LES PLAGES

1/ Kahekili Beach Park
Une belle plage au dessus de Ka’anapali, sur le côté ouest de Mau’i. Super snorkeling et c’est également un spot pour apprendre la plongée. On voit quelques groupes et leur professeur apprendre les bases!

2/ Black Rock (Pu’u keka’a)
Je voulais à tout prix aller sur cette plage où le snorkeling est super réputé. Allez y, vous ne serez pas déçus, vous en aurez plein les yeux et vous aurez la chance de nager avec des tortues! Elles se trouvent assez près du rivage et ne sont pas effrayées. Sans doute habitués à côtoyer les touristes. Car oui qui dit super plage dit beaucoup de touristes. Trouver une place pour ses affaires n’est pas si simple car la plage est bordée d’hôtels de luxe.
D’ailleurs gros point noir: pour accéder à Black Rock, il faut garer sa voiture dans le parking payant du Whalers Village et ce n’est pas donné.. $3 les 30 min!! Mais bon vu le bon moment passé on oublie un peu les $12 déboursés pour les 2 heures sur place!

3/ Honolua Bay
Un lieu de snorkelling très convoité au nord de West Mau’i. La plage est en galets mais l’eau est d’un bleu turquoise et vert superbe. Par contre, je pense qu’il faut y aller tôt car dur dur de trouver de la place où se garer et ensuite de la place pour poser sa serviette! Nous nous sommes contentés d’admirer la vue.

4/ Malu’aka Beach
Petite plage très tranquille au sud de Kihei. Nous avons vraiment apprécié nous poser sur cette plage où il y a beaucoup moins de touristes que du coté de West Mau’i au dessus de Lahaina. Et ici aussi, si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir quelques tortues se laissant tranquillement porter par le courant.

5/ Ho’okipa Beach
Cette plage à côté de Paia est un spot pour les surfeurs. Pas vraiment super pour la baignade mais c’est agréable de les regarder quelques instants! Les vagues sont quand même pas très très hautes car ce n’est pas la bonne période pour le surf (plutôt les mois d’hiver).

HALEAKALA NATIONAL PARK

https://www.nps.gov/hale/index.htm

Sans doute l’attraction numéro 1 de l’île. En tout cas ce serait dommage de passer à côté!
La route pour y accéder est déjà magnifique et laisse une vue imprenable sur West Mau’i (arrêt au Leleiwi Overlook où nous commençons à voir les nuages plus bas que nous arriver vers l’est).


Petit tour au Visitor Center qui explique l’activité du volcan, sa création et donne des conseils pour les randonnées à faire dans le cratère. La plupart sont très très longue et nous choisissons de faire la première partie du Keonehe’ehe’e trail (Sliding Sands). Nous nous sommes donc arrêtés une fois au milieu du cratère à la première croisée de chemin (ce qui nous a fait 13 km AR tout de même!). L’aller est assez facile car en descente et nous sommes émerveillés par ce paysage lunaire et par la dernière coulée de lave âgée de 400/500 ans. Le retour par contre, oula, dur dur.. Même pour nous, gros marcheurs, mais la montée et les effets de l’altitude rendent la fin de la rando difficile, limite pénible. N’allez donc pas trop loin si vous n’êtes pas en grande forme ou si vous avez de jeunes enfants! Enfin à vous de voir 😉


Petite surprise du retour, on s’est fait un copain, un Chukar Partridge, joli oiseau qui ne sait pas voler mais qui court bien vite!
Bilan: 3 heures pour faire les 13km. Le soleil tape malgré l’altitude, penser à mettre de la crème solaire!
Entrée du parc payante: $15 valable pendant 3 jours.

 

ROAD TO HANA

Quelle aventure cette route vers Hana! Nous avons voulu la faire alors que le temps n’était pas terrible, et malheureusement la petite pluie du début s’est vite transformée en de grosses averses! Nous n’avons donc pas pu aller au bout mais voici les quelques lieux que nous avons traversés:
– Les Twin Falls, cascades énormes mais aussi toutes marron à cause de la boue liée aux pluies.
– Les magnifiques eucalyptus aux troncs multicolores juste après Kailua. C’est un lieu privé donc plus possible de se prendre en photo près des arbres et pour se garer ce n’est pas évident non plus..
– Kaumahina State Wayside Park, pour la vue et la végétation luxuriante.
– Ke’anae Peninsula où se trouve une plage de lave noire avec des vagues énormes qui viennent nous éclabousser. Pas grave, la pluie nous avait déjà trempés!
Tree Bear Falls que nous avons aperçues en conduisant mais impossible de se garer.
Et voilà nous avons dû faire demi tour vers Nahiku car un embouteillage se formait à cause de la chute d’un arbre.. Et vue la largeur de la route autant se dire que le camion pour enlever le tronc n’allait pas arriver tout de suite!! Nous étions un peu déçus car j’attends avec impatience de faire cette route mais ce sera un bon prétexte pour revenir 😉
Pour ceux qui s’aventurent sur cette route, pensez bien à faire le plein d’essence car même s’il n’y a pas beaucoup de kilomètres, ça consomme un max avec tous les virages et montées/ descentes.

IAO VALLEY STATE PARK

C’est un tout petit parc à coté de Wailuku et sa visite ne vous prendra pas longtemps. La vue sur la vallée et les montagnes est le gros point fort. Il y a aussi deux micros balades à faire pour profiter du cadre et de la végétation.
L’entrée du parc est supposée être payante ($5) mais le gardien nous a laissé passer sans rien nous réclamer.. Curieux!

KAHEKILI HIGHWAY

Un peu frustrés de ne pas avoir fait la route de Hana en entier, on s’est offert un petit lot de consolation en faisant le tour de West Mau’i. La Kahekili Highway commence à Wailuku et se finit à la pointe la plus au nord de l’île. Ne vous attendez pas à une grande route à double voie, non non, ici encore il s’agit d’un petit chemin sinueux entre les montagnes et l’océan. Heureusement la route est en excellent état et nous ne croisons pas grand monde. La vue sur East Mau’i et son volcan est superbe, on a juste envie de s’arrêter tous les 5 km pour prendre des photos et respirer l’air frais. La highway traverse quelques villages où des stands vendent de la shave ice, des fruits et des smoothies.
Il y a deux arrêts possibles pour se rafraichir mais attention au courant: Natural Ocean Baths et Nakalele Blowhole. Nous n’avons pas voulu nous baigner car ce sont des lieux rocheux et qui paraissent un peu dangereux quand même. Nous ne sommes pas hyper téméraires quand il s’agit de Monsieur l’Océan!
Par contre, nous avons fait la petite promenade de Ohai viewpoint: une boucle de 1,2 miles seulement accessible à tous et offrant un beau panorama sur Kahakuloa Head.

A faire si vous avez le temps
– Ocean Vodka Organic Farm and Distillery: Entrée $10 par personne avec visite de la distillerie (vodka produite à partir de l’eau de mer) et dégustation des produits. Et un shooter souvenir offert à la fin de la visite. A faire en revenant du volcan par exemple.


– La Perouse Bay: Tout au sud de l’île, en dessous de Wailea, se trouve le lieu où la toute dernière coulée de l’âge (vers 1600) s’est jetée dans l’océan. Pour parvenir à la petite balade, il faut tout d’abord conduire à travers un « champ » de roche volcanique. C’est assez impressionnant!
Le Hoapili trail permet d’atteindre Kanaio Beach tout en traversant un paysage apocalyptique et en traversant l’ancien village hawaiien Keone’o’io dont il ne reste plus que quelques heiaus en ruines.